• Sourire

    Au réveil ce matin, un nouveau parfum titillait mes narines. Une fragance qui ne m'est pourtant pas inconnue.

    Sentiment de bien-être, bonheur ?

    Ces derniers temps, j'ai oublié cette sensation. Elle n'est pas le fruit d'un évènement particulier et c'est là que c'est le plus intéressant.

    J'ignorais que l'on pouvait se sentir heureux comme ça, sans aucune raison apparente.

    Peut-être est-ce le fait d'avoir nouvellement quelque autre préoccupation que les choses noires habituelles. Mais diable où sont-elles passées ?

    Aujourd'hui, je vais mettre mon cerveau sur OFF, éviter d'analyser le pourquoi du comment du parce que et simplement profiter des ces nouvelles heures ensoleillées.

    Avant que l'orage ne revienne, oui, parce qu'il reviendra. Il ne disparaît jamais définitivement, il a laissé ses affaires dans l'armoire.

    En attendant, je vais faire un voyage dans mes vieilles bédés.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :