• Mutilations cérébrales

    Larmes et tourments, mal être insignifiant mais qui me ronge, qui me ronge. Douleur, tu peux t'assagir, comme tu peux gronder et m'anéantir.

    Ma drogue, je suis sous ton emprise, trop faible pour vivre sans toi.

    Je peux essayer de relativiser, cependant ça ne dure qu' un temps trop court.

    Enfermée dans cette tour d'ivoire, trop à l'écart, je vis égoistement.

    Musique: OPETH "Black rose immortal"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :