• D'adieux, jamais

    L'amitié. Quand elle reste ce qu'elle a été sans que la distance ne puisse l'altérer. Se retrouver un an ou sept après, en ayant l'impression de s'être quitté la veille.

    Avec ton rire qui reste celui de l'ado émerveillée d'un tout. Ta naiveté d'aimer ou de détester pour un rien.

    Passer la nuit à se rappeler les larmes qui nous ont rapproché, les rires qu'on déployait.

    Nos vies s'éparpillent en mille et un chemins, mais nous savons rester fidèles face à ce temps qui file et embrouille nos esprits de ne plus savoir combien d'instants nous ont séparés d'aujourd'hui.

    Et d'en avoir rien à foutre. A ton verre. A l'amitié.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :